Le 17 juillet 2019, la construction du Télescope de Trente Mètres (TTM) devait commencer dans la région du nord du plateau de Mauna Kea, à Hawaii. De nombreux défenseurs de la terre, aînés et chercheurs autochtones hawaïens se sont opposés à la construction du TTM immédiatement. Le site de construction sur le Mauna Kea est sacré et possède une grande importance culturelle pour les peuples autochtones d’Hawaii.

Le gouvernement canadien, représenté par le Conseil national de recherches, est l’un des partenaires du projet de cet observatoire international. En 2015, le gouvernement fédéral s’est engagé à verser 243,5 millions de dollars sur 10 ans à la construction du télescope. Le Conseil national de recherches a indiqué que l’Association canadienne d’universités pour la recherche en astronomie (ACURA) va jouer un rôle consultatif pour protéger les intérêts des chercheuses et chercheurs des universités canadiennes qui ont défendu ce projet. Cela la rend complice de la construction du télescope. Sept des membres de l’ACURA abritent des sections locales de la Fédération : l’Université de Brandon, l’Université Trent, l’Université de Calgary, l’Université du Manitoba, l’Université de Toronto, l’Université de Western Ontario et l’Université de York. 

Ce projet viole les articles 11, 19, 28 et 29 de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, en particulier en violant le droit des nations indigènes à un consentement éclairé, libre et préalable. Cela favorise donc le cycle de violence coloniale contre les communautés autochtones. L’implication du gouvernement canadien dans ce projet nuit aussi à notre engagement envers la réconciliation et toute mise en œuvre future des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation. 

La Fédération condamne le projet du TTM et l’implication du gouvernement fédéral, du Conseil de recherches et de l’ACURA. Nous encourageons fortement les sept universités impliquées dans le projet à mettre fin à leur partenariat avec l’ACURA et à se réengager à honorer les appels à l’action de la CVR. La Fédération appuie les défenseurs de la terre autochtones hawaiiens qui protègent Mauna Kea et continuer à appuyer leur efforts en envoyant une lettre au premier ministre, en faisant pression sur le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et le ministre des Sciences et des Sports et en travaillant avec les porte-parole de l’opposition pour encourager le gouvernement à se retirer du projet. 

Ressources

https://www.ledevoir.com/societe/science/560040/un-projet-astronomique-se-telescope-a-une-contestation-autochtone

https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/1253448/kanaka-maoli-mauna-kea-astronomie-science-telescope-ttm

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/812355/telescope-tnt-trente-metres-construction-hawai-canaries-permis-rejet-opposants-astronomie-univers

http://acura.craq-astro.ca/fr/projets/ttm/

http://acura.craq-astro.ca/fr/declaration-dacura-sur-le-tmt/