L’équité pour les étudiantes et étudiants internationaux

Dans chaque province au Canada, il est acceptable d’imposer des frais de scolarité différentiels exorbitants aux étudiantes et étudiants internationaux. En moyenne, les étudiantes et étudiants internationaux paient 25 589 $ par année pour un programme en arts au Canada; ce montant est près de quatre fois plus élevé que le montant versé par leurs pairs canadiens. Dans la plupart des provinces, les étudiantes et étudiants internationaux ne sont pas admissibles à l’assurance maladie provinciale et doivent dépendre de régimes d’assurance maladie privés dispendieux.

Récemment, le gouvernement du Canada a introduit des mesures qui rendent les choses plus difficiles pour les étudiantes et étudiants internationaux qui désirent rester au Canada après l’obtention de leur diplôme. Les emplois dans le secteur alimentaire et le commerce au détail, que les étudiantes et étudiants occupent souvent, ont été éliminés de la liste de travail qualifié au Canada pour la demande de résidence permanente. Bon nombre d’étudiantes et d’étudiants internationaux doivent aussi faire face au racisme et à la xénophobie au quotidien dans leurs classes et leur communauté.